Ratatouille qui fait le bonheur!

Ratatouille accompagnée de riz brun

Voici un de mes mets favoris ! Ça me rappelle mon enfance, la fin de l’été ainsi que le rêve d’habiter le sud de la France. Ce que je trouve merveilleux de la ratatouille est sa polyvalence. Elle est aussi savoureuse chaude que froide, seule ou accompagnée de riz ou de pain. On la sert à l’apéro sur des croutons, ou encore comme met principal avec des copeaux de votre fromage préféré. C’est facile à préparer et tellement délicieux !

L’équilibre entre l’aubergine et la tomate qui fond dans la bouche, et les gros morceaux de poivrons et d’oignon encore un peu croustillants est ce que je recherche dans ce plat réconfortant ! J’aime que chaque bouchée soit différente et qu’elles dévoilent les saveurs et textures individuelles des légumes.

Lorsque l’on parle de ratatouille, il y a deux écoles de pensé qui tranchent :

  • la traditionnelle façon de cuire les légumes un à la fois et ensuite d’assembler ou
  • la cuisson des légumes en même temps

Si le temps vous le permet, la cuisson individuelle des légumes en vaut vraiment la peine. Aussi, il est plus facile d’obtenir la texture voulue de chacun des légumes, puisque le temps de cuisson diffère entre chacun d’eux. Cependant, si vous optez pour la deuxième technique de cuisson, il s’agit simplement d’introduire les légumes qui demandent un peu plus de cuisson en premier et d’ajouter les autres par la suite. C’est ce que je vous propose aujourd’hui.

Ingrédients

  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3 petits oignons, en quartiers
  • 3 gousses d’ail, grossièrement hachées
  • 2 moyennes aubergines**, coupées en gros cubes
  • 3 courgettes, en demi-rondelles épaisses
  • 1/2 poivron rouge, coupé en gros morceaux
  • 1/2 poivron vert, coupé en gros morceaux
  • 3 à 4 tomates italiennes fraîches, en quartiers
  • Tomates concassées (environ 1 tasse)
  • Pâte de tomate (environ 2 c. à soupe)
  • 2 feuilles de laurier
  • Thym de Provence séché, une bonne pincée (ou herbes de Provence)
  • Larme de vin rouge (optionnel)
  • Champignons, coupés en quatre
  • Sel et poivre
  • Basilic frais, une poignée
  • Persil plat, une poignée

Instructions

L’idée est de couper les légumes assez grossièrement pour éviter qu’ils se défassent lors de la cuisson. Si les légumes sont coupés plus finement, vous aurez un mélange plus homogène. Dans un grand poêlon, versez l’huile d’olive et ajoutez l’oignon, l’ail et l’aubergine et faites cuire 4-5 min. Vous ajoutez ensuite les poivrons et les courgettes et faites cuire de 3-4 min tout en remuant. Vous incorporez ensuite les quartiers de tomates fraîches, la tomate concassée, la purée de tomate, le vin rouge, feuilles de laurier, le thym, sel et poivre, et vous couvrez pendant 20 min. Vous ajouter les champignons à la fin pour qu’ils gardent leur forme et une texture intéressante et faites mijoter 8-10 minutes à feu doux. Ajoutez les herbes fraîches, ajustez l’assaisonnement et servez !

**Les aubergines ont un sexe!

Le féminin et masculin

Lors d’un cours de cuisine avec un chef Indien, j’ai appris que les aubergines avaient un sexe! Je ne fais que partager cette anecdote, vous en faites bien ce que vous voulez.😉

Si vous remarquez à la base de l’aubergine (coté arrondi), certaines auront un bout concave ou convexe. Selon ce chef, les aubergines convexes ont moins de graines que celles concaves, et il recommande d’utiliser les deux dans une même recette pour obtenir un équilibre dans la texture et l’acidité.

… Selon mon expérience, cette affirmation est vraie une fois sur deux, donc c’est probablement que le fruit du hasard.

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. My French Heaven dit :

    A tomber par terre! Et ces couleurs…

    1. eveleduc dit :

      Je suis certaine que la vôtre la détrônerait!

      1. My French Heaven dit :

        J’adore ça, mais je n’en ai jamais fait. Maman n’épluchait pas les poivrons et j’avais du mal à la digérer. Je vais suivre votre recette!!

      2. eveleduc dit :

        Je suis heureuse d’apprendre que c’est un souvenir d’enfance pour pour vous également! Mais qui sera plus heureux, très bientôt. Faites rôtir les poivrons sous la flamme, c’est encore meilleur avec le petit goût rôti, et on évite les désagréments de digestion.

      3. My French Heaven dit :

        🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s